Reyes, la mode à la French Vibes

C’est les SOLDES ! Aujourd’hui on en profite pour vous parler d’une nouvelle marque de prêt à porter française qui fait beaucoup parler d’elle : Reyes Clothing by Smooth.

Créée il y a un peu plus de 6 mois par un groupe de copains de la région lyonnaise, la marque comptabilise des milliers de ventes. A l’origine du projet, nous retrouvons Thomas le créateur du logo ainsi que Carl, manager actuel de la marque. Enfin Anil, plus connu sous le nom de Wartek dans le monde du gamming en est le directeur. Suite à un entretien avec la marque sur Lyon, j’ai pu, pour vous, en savoir un peu plus !

reyes mode french

Tout d’abord, il faut savoir que l’équipe est en tout constituée de 8 membres dispersés aux quatre coins de la France. Pour gérer cette distance, Skype est en conséquence leur plus gros moyen de communication. Les ventes de la marques se font uniquement sur le web via le site Reyes. Vous y retrouverez une large gamme de vêtements tendances pour hommes et femmes : tee-shirt, sweat, casquettes et accessoires en tout genre, jusqu’à la fameuse batte de baseball !

reyes clothing

L’impression des tee-shirt est du made in Lyon puisque la jeune équipe travaille avec des imprimeurs de la ville. Avec une communication basée pour le moment uniquement sur le web, vous pourrez les retrouver sur Twitter, Facebook, Instagram, Snapchat et surtout sur Youtube (Thomas, Anil, Carl). On peut d’ailleurs voir ces derniers porter leur marque dans la quasi-totalité de leurs vidéos. Une communication print est à attendre dans le futur tout comme l’ouverture d’une boutique ou tout du moins d’un revendeur Reyes sur Lyon.

reyes tshirt euro

En attendant, vous pouvez retrouver sur leur site web, le tee-shirt Reyes édition Euro 2016.

Alors J’ACHÈTE ?!

Reyes tendances-blookCarl, Thomas et moi-même lors de notre entrevue Place des Jacobins à Lyon

N’oubliez pas de vous abonner à notre newsletter pour ne rien manquer de l’actualité de Tendances-Blook. Une surprise concernant REYES  arrive dès la semaine prochaine …

*article sponsorisé

Clotilde Grenier

Un commentaire Ajoutez les votres

Laisser un commentaire