J’ai participé au Safe Water Summit 

Safe Water Summit Agence de l'eau Adour-Garonne

Ce lundi 18 novembre, j’étais présent au Safe Water Summit à Toulouse organisé par l’Agence de l’Eau Adour-Garonne. Avec mes derniers voyages et depuis quelques mois désormais, vous avez pu voir que le sujet de l’environnement que ce soit par l’électricité verte mais aussi l’eau et de la santé sont devenus plus importants dans mon rôle « d’influenceur » et sur mon blog ! Pourquoi ? J’ai la chance d’avoir une « audience » et on sait aujourd’hui que chaque petit geste pour la planète compte. En abordant des sujets qui pourraient sembler « ennuyants » ou « inintéressants » pour les jeunes, je veux juste remettre l’eau au coeur des débats et des pensées. Petit rappel, on dit que l’on peut survivre 30 jours sans manger, 3 jours sans boire et 3 minutes sans respirer ! « Il y a DES aliments et il y a UNE eau » et aujourd’hui dans le monde, 2 milliards de personnes sont toujours privées d’une eau de qualité…

Un sommet pour agir sur la qualité de l’eau et la santé de l’homme

Environ 700 personnes se sont réunies à Toulouse pour ce 1er sommet. Des scientifiques, des élus, des industriels et gestionnaires de l’eau, mais il faut se l’avouer : très peu de jeunes dans la salle ! C’est dommage car quand on voit la mobilisation et les idées que les jeunes peuvent avoir pour l’environnement on se dit que l’eau pourrait aussi les intéresser.

L’explorateur Jean-Louis Etienne, a rappelé la nécessité de faire attention à l’eau : «  Le réchauffement climatique est en train de perturber le cycle de l’eau, on le voit dans les Pyrénées, il y a moins de neige, il y a moins de ressource en eau douce. Il va falloir l’économiser et la consommer différemment. »

De nombreuses personnalités présentes au Safe Water Summit

Il y avait du beau monde, pour ce colloque sur l’eau et la santé ! Isabelle Autissier, navigatrice et Présidente du WWF France, Henri Bies-Péré Vice-Président de la FNSEA, Agathe Euzen Directrice de recherche au CNRS, Robert Mondot administrateur Fédéral UFC Que Choisir mais aussi Carole Delga la Présidente de la Région Occitanie.

L’agence Adour-Garonne a décidé de nous inviter Camille in bordeaux et moi-même pour essayer de relayer ce débat en live sur nos réseaux Instagram, Facebook et Twitter afin de toucher une cible différente que les médias classiques.

L’agence de l’eau Adour-Garonne 

Créée par la loi sur l’eau de 1964, l’agence de l’eau Adour-Garonne est un établissement public de l’État. Elle a pour missions de lutter contre la pollution et de protéger l’eau et les milieux aquatiques. Il existe en France six agences de l’eau. Dotées de la personnalité civile et de l’autonomie financière, elles sont placées sous double tutelle : celle du ministère de la Transition Ecologique et Solidaire et celle du ministère de l’Économie et des Finances.

De nombreuses questions posées 

  • Qu’elle eau boirons-nous demain ?
  • L’eau du robinet est-t-elle dangereuse pour la santé ?
  • Les pesticides impactent-ils la qualité de l’eau ?
  • Tout se retrouve dans l’océan.. Quelles sont les solutions efficaces ?
  • Comment transmettre les information au grand public ?

Des questions mais surtout des réponses qui ont été nuancées par chaque intervenant. En tout cas, de nombreux points ont été soulevés lors de ces débats et la parole donnée aux citoyens a permis à tout le monde de s’exprimer.

Mais comme dirait Martin Malvy : « aujourd’hui j’ai compris qu’on avait compris, maintenant nous avons le devoir individuel et collectif d’agir »

Le prix de l’eau potable va augmenter à cause du réchauffement climatique

C’est peut être une annonce importante qui va mobiliser et toucher le grand public. Le prix de l’eau potable devrait augmenter dans les années à venir car avec le réchauffement climatique, l’eau se fait plus rare mais aussi ça coûte de plus en plus cher de dépolluer l’eau.

« Si votre santé est normale, buvez de l’eau du robinet ! L’eau en bouteille est utile en cure si vous voulez combler des carences en potassium par exemple ! Il faut avoir confiance en l’eau du robinet ! » Frédéric Van Hemms @Veolia_FR

Il faut donc rétablir la confiance des usagers vis-à-vis de l’eau potable du robinet pour diminuer l’usage des bouteilles plastiques et donc la pollution.

Je vous propose de regarder cette petite vidéo de France 3 Occitanie pour avoir un aperçu de ce sommet :

 

Le colloque s’est terminé par une très belle citation de Jean-Louis Etienne : « Rien n’est minuscule pour qui sait regarder ».

François

Laisser un commentaire