Black Trombone, events et entreprises

Hier j’ai pu rencontrer Johan MAURICE, le directeur de l’agence Black Trombone, une start up en pleine croissance. Il a pu me raconter son parcours et sa vision de l’entrepreneuriat. Il possède une expérience significative, inspirante et surtout intéressante à plusieurs niveaux : Johan a créé sa start-up à 27 ans. L’agence propose d’organiser des évènements pour les entreprises et comités d’entreprise.

Fondateur Black Trombone

Bonjour Johan, peux-tu te décrire en quelques mots ?

Bonjour, je m’appelle Johan Maurice et j’ai 31 ans. Je suis directeur de l’agence BlackTrombone depuis 2012. À la base j’ai un niveau BAC + 4 en évènementiel sportif puis j’ai travaillé quelques années en tant que responsable de projet au sein d’une agence.

Equipe Black Trombone

Quel a été ton déclic pour la création de ton entreprise ?

Cela allait de soi, j’ai toujours eu cet « esprit » d’entrepreneuriat, dès mon plus jeune âge, cette envie ne m’a pas quittée, je m’intéressais énormément à l’économie, je regardais des émissions comme Capital. J’ai été délégué de classe de la sixième à ma terminale ce qui montrait mon esprit leader (rire)…Ceux que j’admire depuis mon plus jeune âge c’était THIERRY ARDISON ou STEVES JOBS… ce que j’aime c’est leur influence sur la société actuelle mais aussi leur créativité ! Leurs histoires me fascinaient comme par exemple celle de Steves JOBS qui a commencé dans son garage puis finit avec un géant comme APPLE.

Après avoir travaillé dans le monde de l’entreprise, créer ma start-up était la suite logique dans mes projets, afin de pouvoir satisfaire à ma manière et selon ma vision, mes clients. Je voulais également être libre de mes mouvements, créer un business qui me permettait de  mettre en  place ma propre idée du management, je suis de ceux qui pensent qu’un salarié heureux et épanoui au sein de son entreprise est plus performant. Je n’ai pas trouvé un style de management qui me convenait durant mes expériences professionnelles. J’ai manqué de mentor et c’est pour cela que j’ai décidé d’être autonome et vivre ma vie d’entrepreneur. Je dois admirer la personne pour qui je travaille et avec qui je travaille, sinon… et bien j’ai envie de prendre sa place ! (Rires)

Black Trombone

Quelles ont été tes difficultés lors de la création de ta start-up ? 

Je n’ai jamais vraiment eu de gros problèmes, le plus dur est d’être crédible face aux clients, aux fournisseurs ou aux concurrents, c’est la vraie difficulté, selon moi. Je vois cela comme une quête.

Les souvenirs le plus drôle et le plus effrayant? 

Le plus effrayant a été lors d’une inauguration d’un complexe de cinéma à Caen, notre client était très « exigeant » ( et j’aime cela, car je le suis moi-même) mais à quelques heures de l’événement, le client nous a fait changer plus de trois fois l’agencement du desk d’accueil, le stress montait, nous avons eu assez peur, mais finalement nous avons trouvé une solution ensemble, c’est ce que je veux offrir à mes clients, j’ai une exigence envers moi-même, car je veux apporter la meilleure solution et le satisfaire pleinement !

Black Trombone

Des projets pour 2017?

Nous avons 13 événements pour l’instant en préparation, dont une grosse opération pour les fêtes de fin d’année pour une multinationale qui invite 800 personnes.

As-tu des conseils pour ceux qui voudraient se lancer?

Je pense qu’il faut impérativement avoir une expérience significative en entreprise, il faut connaitre le monde de l’entreprise, les codes du business pour pouvoir apporter à son tour le meilleur à ses clients. Il n’y a pas d’école pour créer sa boite, j’aime le challenge, ne pas savoir ce qui va suivre. On doit apprendre sur le tas.

Black Trombone

LA MINUTE TENDANCE : 

Ton restaurant du moment? Le café de la Fontaine, ce n’est pas un lieu ultra-branché, mais c’est une vraie brasserie parisienne avec des produits frais et une fourchette de prix abordable !

Ton bar fétiche : la javelle – Guinguette effervescente ! Dans le XVe arrondissement de Paris, c’est simple, j’y suis tout le temps (rires) il y a peu de touristes et chaque semaine on peut y trouver un Food truck différent, je recommande à 100% !

Ton accessoire tendance : les lunettes de soleil, je les collectionne, des plus chères, des beaucoup moins chères j’en ai 30 !

La musique qui tourne en boucleAussi torride – lutéal, Je l’écoute beaucoup en ce moment !

N’hésitez pas à liker la page Facebook de BlackTrombone et rejoindre les fans qui suivent les événements en live! 🙂

Mélanie Mehennek

L’agence BlackTrombone :

www.black-trombone.fr

Laisser un commentaire