6 minutes pour raconter ma vie ! #TOS

J’ai eu la chance de participer au Traveler On Stage organisé par mon école !

10447565_1583536201873823_3181684902955864602_n

  • 9 expériences exceptionnelles racontées par
  • 9 voyageurs speakers pendant seulement
  • 6 min de présentation
  • Idéal pour déconnecter et laisser son esprit voyager

Mon histoire :

Voyager d’îles en îles

Voyager c’est bien, mais le faire dans des destinations magnifiques, c’est encore mieux ! Depuis tout petit je pars à la découverte des plus belles plages du monde !

Je ne suis pas un alien, ni un habitant de Lille ! je suis bien un ilien !
Au scrabble ce mot ne rapporte pas beaucoup, mais il existe vraiment, d’après Le petit Larousse : Un ilien est une personne qui vit sur une île.

Je suis dans les voyages depuis tout petit, je tiens ça de mon papa : Maurice : « tu tires le bouchon un peu trop loin Maurice » disaient mes grands parents à papa quand dès l’âge de 18 ans, il prit la destination de l’Ile de France! Pour quelqu’un qui habite un petit village à coté de Tarbes c’est déjà très loin !

Suite à une rencontre dans un Bureau de Poste, 9 mois plus tard me voilà créer et à peine 2 ans, je suis expédié comme une lettre à la poste à 6000 km à la conquête de ma première vraie île : on part en kayak destination StMartin à coté de la Guadeloupe !

Sous le charme de l’île, mes parents après quelques bouteilles de rhum, décident de mettre au monde un petit : Pierre ! Et nous voila dans « l’île aux enfants : voici venu le temps des rires et des chants, dans l’île aux enfants » Je grandis donc pieds nus, bercé par le rythme antillais : doucement le matin et pas trop vite l’après midi !

Les festivités locales : le carnaval et le débarquement des bateaux de croisières de touristes sont les seules animations de l’île. Me voilà à 5 ans perdu dans le carnaval de St Martin ! Et comme les touristes il nous faut aussi repartir ; alors on va dans quelle île Maurice ?

Au bout de quelques années et à force de tourner en rond dès 93km² de l’île, mon père décide de partir à la conquête d’une nouvelle île.

Qui suis-je ?

Je suis dans l’océan pacifique, mes plages sont magnifiques ?

TAHITI bien sur ! Alors pour ceux qui se disent : il est encore partit en vacances ! Il faut savoir qu’il y a aussi des écoles à TAHITI : c’est ainsi que je passe la fin de ma primaire et le début de mon collège là-bas. J’y apprends même le tahitien : Iorana y Maeva : bonjour et bienvenue !

Les cours se terminent à 15h, et il n’est pas rare que les journées se finissent à la plage à faire de la pirogue ou du surf ! Et le weekend alors que vous allez à Narbonne Plage, moi je vais à ….

Bora Bora ! Décor paradisiaque à base de lagon turquoise et d’une clarté à toute épreuve, eau à 25°C… Restaurant les pieds dans l’eau, hôtel sur pilotis, une vraie île paradisiaque. C’est les 50 nuances de bleu !

C’est ainsi que je découvre grâce à la plongée, la faune local : les requins, les tortues, les raies. On fait des excursions en bateau pour voir les dauphins, les baleines à bosses.

Lors de ces weekends j’en profite pour draguer et m’initier à la danse tahitienne : le Tamuré ! Ils m’appellent le POPA, ça ne veut pas dire le papa de la danse, mais plutôt le blanc ! Et je crois que c’est à cause de ma couleur de peau ☺

Lorsque les vacances d’été approchent alors que vous allez tous à la mer, nous allons à la montagne. A quelques heures de vol de Tahiti, nous voici sur la grande île de Nouvelle-Zélande ! bienvenue chez les kiwi et all blacks. A 10 ans je fais enfin ma première rencontre avec un mouton ! bééééééh

Quelques années plus tard, papa est muté sur l’île de la Nouvelle-Calédonie ! Comme d’hab je vois la vie en bleu ! Je marche sur l’eau comme Moise ! Puis je découvre les coutumes locales

Et les Kanacks qui vivent encore en tribu, dans des grandes cases.

A Toulouse c’est le cassoulet, en Nouvelle-Calédonie : c’est le bougnat : cuit dans de grandes feuilles de bananier dans un trou creusé à même le sol : avec poulet, poisson, manioc, taro, igname, patate douce et noix de coco.

En parlant de Toulouse, je suis donc rentré pour découvrir ma nouvelle île préférée !

L’île du ramier ! Les bonnes histoires ont une fin ! Retour en France, Papa est muté à Toulouse : l’île Rose, euh : la ville Rose. Il est temps de profiter de la vie étudiante, je vais vite faire connaissance d’une nouvelle île ! L’île du Ramier : et vive le studio !

Mais comme je suis un ILIEN, j’ai vite le mal du continent, et je retourne dès que je le peux sur les îles ! Me voici sur l’île de beauté en corse en vacances avec un ami. Je vous ai raconté ma vie ! Une vie d’ilien !

Mais être un ilien c’est aussi vivre toute l’année loin de sa famille. On rate les naissances, les mariages, les décès. Et durant de nombreuses années j’ai souffert de cet éloignement et cette solitude…

Mais Au faite !? Alors une idée sur le métier de mon papa ?

C’est celui qui m’a inspiré et donné le goût du voyage, le voici ici en photo lors d’un voyage au japon !

Si je vous dit : uniforme. Non il n’est pas karatéka.

Cocaïne, cigarettes ? Toujours rien ? Faux il n’est pas dealer.

Il est douanier !

TOS DC FINAL

4 Replies to “6 minutes pour raconter ma vie ! #TOS”

  1. 6 minutes pour raconter ma vie ! #TOS | Travele... dit : Répondre

    […] J'ai eu la chance de participer au Traveler On Stage organisé par mon école ! Le TOS c'est : 9 EXPÉRIENCES exceptionnelles racontées par 9 VOYAGEURS speakers pendant seulement 6 MINUTES de présent…  […]

  2. Mais tu sais faire du stand up !

  3. Et oui ! c’est la classe 🙂

  4. Je suis passée sur ton site bravo pour ton article cousin ! profites des voyages on a qu’une vie et tu es jeune bisous

Laisser un commentaire