Les 10 arnaques en Thaïlande

Tour d’horizon des pièges et arnaques à éviter pour pas que vos vacances en Thaïlande se transforment en pires souvenirs. La Thaïlande est un beau pays : les paysages sont paradisiaques, la nourriture délicieuse, et les gens ont un sourire jusqu’aux oreilles… Mais c’est pour mieux t’arnaquer mon enfant ! Je reviens d’un séjour de 3 semaines en Thaïlande et je peux vous dire que les arnaques sont bien présentes à tous les coins de rue. Ils savent que le touriste occidental a de l’argent, c’est un pigeon à plumer et n’ont aucun scrupule à vous arnaquer avec le sourire.

Arnaques tuk-tuk Thaïlande

1. Arnaque aux Taxis / Tuk-Tuk

A votre arrivée à l’aéroport de Bangkok ou ailleurs, à la sortie des ports, ce sera toujours le même problème, vous devrez choisir entre Métro/Train (la meilleure solution financièrement) ou Taxi ou Tuk-Tuk. Bien sur vous pouvez de suite oublier Uber ou Lyft.

Taxi/ Tuk-Tuk Sir ? Where are you going ? Cette phrase vous allez l’entendre des dizaines de fois par jours, ne sautez pas dans le premier venu. Renseignez-vous sur le prix moyen à payer. Négociez avec le chauffeur, et pour le Taxi demandez le compteur « meter », mais souvent ils refuseront, sachez que vous ne paierez jamais le même prix que les locaux. Dans les zones très touristiques, les taxis ont imprimés sur un bout de papier des trajets aux prix exorbitants pour vous amener à quelques minutes de votre point de départ.

Avant de monter dans un taxi, choisissez un chauffeur avec un bon feeling, montrez votre destination sur une carte, pointez le meter du doigt et dites « pay meter ? ». Recommencez l’opération autant de fois que nécessaire. Comptez environ 150 bth pour 10 minutes. Essayez de partager le taxi ou tuk-tuk avec d’autres personnes pour diviser le prix.

Beaucoup de fois, vous entendrez que la route est fermée, donc c’est plus long, c’est plus cher. Suivez le chemin avec votre smartphone. Faites attention de ne pas vous faire embarquer pour une destination inconnue, puis vous faire dépouiller et menacer si vous ne payez pas plus. Attention également aux chauffeurs qui veulent à tout prix vous amener chez leurs amis « Tailleur » : vendeur de costard, en plus il fait 40 degrés donc c’est vraiment pas le moment aha.

Le Taxi Limousine quésaco ? Par exemple à la sortie de l’aéroport de Surathani, vous ne trouverez que ça, un taxi privé dont les courses sont deux à trois fois plus élevées qu’un taxi public. Pour le prix, vous aurez droit à un chauffeur en tenue et une belle carrosserie. 800 bth pour 10 minutes…

Arnaques hotel Thaïlande

2. Arnaque des Hôtels

Évitez les rabatteurs qui vous ramènent dans un hôtel pourrit et gagnent leur commission. Choisissez votre hôtel en prenant soin de lire les avis sur tripadvisor, booking, agoda.. Cela est très important si vous ne voulez pas être déçu : piscine, petit-dej, bruit, vols…

En 3 semaines, après deux mauvaises expériences dans des logements à 5-10 euros la nuit, nous avons privilégié des hôtels plutôt haut de gamme. Terminé les histoires de douche à l’eau froide, odeurs nauséabondes, puces de lits.. Pour 40 euros la nuit vous pouvez vous sentir très privilégié et toucher au bonheur des grands hôtels : relaxants, avec un service de conciergerie de qualité, des piscines à débordement et des vues à couper le souffle. C’est bel est bien la première fois dans ma vie, que je me permets ce luxe !

Attention aux vols dans chambres de l’hotel. Même en chambre privé et dans les hôtels sécurisés, nous avons eu des échos de vols, lors du passage des femmes de ménage.. aucune preuve, pas de caméras de surveillance, et bien sur l’hotel vous dit d’aller porter plainte à la police.. qui est elle même corrompue, et ne parle pas anglais ! Bonne chance 😉

Arnaques scooter Thaïlande

3. Arnaque des scooters / motos / voitures

Louer un scooter, une voiture, ou une moto sans permis ? C’est possible! Négociez bien le prix, entre 100 et 300 bth /jour pour un scooter, et 700/1000 bth pour une voiture.

L’arnaque la plus fréquente, est l’arnaque de la rayure. Vous profitez tranquillement de votre journée, quand une simple glissade sur du sable lors d’un demi-tour raye légèrement un autocollant, le rétroviseur et le plastique au niveau du cale-pieds de votre scooter. A votre retour le loueur vous demande une somme astronomique pour les réparations (dans les 600 euros) alors que le scooter neuf ne veut même pas 980 euros. Et là ? Vous êtes bloqués, le loueur garde votre passeport en otage jusqu’à ce que vous payiez.

La deuxième arnaque : Voler le scooter, la moto ou voiture qu’ils viennent de vous louer. Munis d’un double des clés, ils dérobent l’engin que vous aurez garé devant votre logement sans se faire remarquer ou avec la complicité d’un gardien. En Thaïlande, la location n’inclut pas d’assurance contre les dégâts matériels, encore moins contre le vol. Et vous devez rembourser l’intégralité du prix de la moto, scooter ou voiture. Vous pouvez toujours aller voir la police corrompue : Elle vous recevra avec le loueur qui déposera plainte pour vol et contre vous si vous ne voulez pas l’indemniser.

Conseils : n’oubliez pas de demander un casque, vous risquez une grosse amende (uniquement pour les touristes bien sur). Avant de louer, faites bien le tour de l’engin, prenez des photos pour montrer au loueur qu’il ne pourra pas inventer des fausses rayures. Ne donnez JAMAIS votre passeport en caution, le mieux étant de louer votre scooter avec votre hôtel, certes un peu plus cher.. mais moins d’ennuis. Faites attention où vous garez votre engin. Enfin prudence, car les routes sont très dangereuses, ça glisse sur le gravier et les gens conduisent à gauche (et n’importe comment). Et PAS de téléphone au volant !

Pour l’essence, achetez la dans des vraies stations, pas aux bords des routes.. c’est beaucoup plus cher.

Arnaques en Thaïlande

4. Arnaque au Téléphone

Pour ceux qui le souhaitent, achetez vous une carte SIM à l’aéroport avec du crédit et internet pour 7j ou 30jours. Ça vaut vraiment le coût, j’ai payé l’équivalent de 10 euros pour 4 gigas d’internet en 4G pour 1 mois. De quoi recevoir emails, Facebook etc.. sans avoir à passer sa journée à trouver des spots wifi. Mais Attention, dans nos pays occidentaux, on a l’habitude d’accorder rapidement notre confiance à un individu.. ici il y a beaucoup d’arnaques où les gens vous demandent l’heure, ou si ils peuvent appeler leur ami perdu, pour vous voler votre téléphone, les taxis également demandent le nom de votre hôtel sur votre téléphone et partent sans vous une fois qu’ils l’ont dans les mains. Certains connaissent bien la valeur de votre téléphone à la pomme croquée, et le feront débloquer pour quelques euros pour l’utiliser eux même ou le revendre, cela représente 2 mois de salaire Thaï au smic.

Arnaques jet ski Thaïlande

5. L’arnaque aux excursions

Vous trouverez des bureaux qui vendent des activités partout, des faux centres d’informations, offices de tourismes. Avec toujours les mêmes activités mais des prix différents, à vous de négocier tous les prix, quasi moitié moins cher que le prix écrit sur le flyer. Une fois payé, l’agent vous donne une sorte de « bon de commande », un voucher, avec le plus souvent le transfert gratuit depuis votre hôtel. Mais bon nombre de personnes ont payé et n’ont jamais vu de taxi venir les chercher.. soyez vigilants.

Si vous avez la chance de participer, vous aurez d’autres surprises, le vendeur vous a proposé la visite de 4 îles, et bien aujourd’hui vous n’en ferez que 2, et c’est comme ça. Le vendeur ne vous avez pas parlé de la taxe pour la réserve naturelle ? Et bien vous n’avez pas le choix, il faudra sortir 400 bth de plus par personne.

Votre journée se passe super bien, le bateau s’arrête pour 1h de snorkeling, mais quand vous revenez 40 minutes après, le bateau est déjà reparti avec toutes vos affaires à bord… Démerdez vous pour rentrer sans argent, sans affaires !

Pour ceux qui préfèrent le jet ski : c’est comme pour les rayures sur le scooter. N’hésitez pas à faire un état des lieux minutieux lorsque vous louez un jet-ski. Prenez des photos, les loueurs honnêtes ne s’y opposeront pas. Sinon vous devrez débourser une somme astronomique demandée par le loueur.

Arnaques en Thaïlande

6. L’arnaque aux bateaux et Ferry

Vous préférez découvrir l’île par vous-même en utilisant un taxi boat ? Vous payez 250 bth l’aller, et au retour, tous les taxis boat se sont mis d’accord, ce sera 800 bth, sinon vous passez la nuit sur une ile déserte, alors vous faites quoi ?

Si vous voulez naviguer d’îles en îles, vous serez obligé de prendre le ferry de jour ou de nuit. Il y a différentes compagnies, et donc différents tarifs, qui sont tous négociables en fonction du nombre de personnes, du jour, de l’heure.. Nous avons opté pour le cargo de nuit, pour rallier Koh Tao à Surathani en 9h à la place de 5h en ferry. Pour le prix vous aurez le droit à une petite couchette dans un dortoir avec 80 personnes. Mais faites attention à vos affaires qui disparaissent..

Arnaques temples Thaïlande

7. L’arnaque des temples

Alors celle là… c’est une arnaque typique thaïlandaise ! Vous décidez d’aller visiter un temple et juste avant d’arriver sur place, un mec très sympa vous accoste pour vous informer que malheureusement aujourd’hui le temple est fermé.. Mais heureusement qu’il est là, il va vous en conseiller un autre, mieux et moins cher, et bien sur il gagnera sa commission. La morale : les temples sont toujours ouverts, renseignez vous sur internet pour les horaires.

Attention à votre tenue pour visiter les temples. Ce sont des endroits religieux, vous devrez donc cacher entièrement vos jambes : pantalon long pour les hommes (oui,oui même à 37 degrés) et pas de débardeur ni tenue trop sexy pour les femmes. Mais vous inquiétez pas, si vous n’étiez pas au courant, les NOMBREUX vendeurs aux abords des temples seront vous le rappeler. Et essaieront de vous vendre des grands draps et tenues pour que vous puissiez entrer. Sachez qu’à l’entrée officielle de chaque temple, ils fournissent gratuitement, et ou sous l’échange d’une caution, de quoi vous vêtir. Enfin n’oubliez pas de retirer vos chaussures avant de pénétrer dans le temple, le bruit et les flashs ne sont pas tolérés.

prostitution Thaïlande

8. Le pays de la prostitution

Bien qu’interdite, la prostitution en Thaïlande a une réputation mondiale, où la séduction est omniprésente, où l’argent est implicite et où les pièges sont d’autant plus nombreux.

Après une première phase de séduction, vous la/le ramener à l’hôtel. Alors que vous êtes sous la douche, la demoiselle glisse discrètement dans votre bière de quoi endormir un éléphant pendant deux jours… Vous vous réveillez le lendemain : sans argent, passeport, montre et autres objets de valeur. Ou bien si la première nuit s’est bien passée, elle actionne la fibre sentimentale et cherche à vous entraîner dans une relation « durable », qui débouchera, qui sait, sur une belle histoire d’amour ! Mais voilà qu’un un beau matin, elle vous annonce que son vieux grand-père malade a été hospitalisé… (il va falloir l’aider à payer).

bucket thailande

9. Arnaque alcool et drogue

En magasins, l’alcool occidental est plutôt cher en Thaïlande, mais vous trouverez tout ce qu’il vous faut dans les bars à des prix très abordables. La raison ? ils utilisent de la vodka et des whisky thai très peu chers avec beaucoup de glaçons et de diluant. ici, la mode c’est de boire dans des buckets « sots » . Gardez toujours un oeil sur votre bucket, car il est très facile que quelqu’un puisse mettre de la drogue dedans, pour vous suivre et vous voler toutes vos affaires.

Pour ceux qui veulent acheter de la drogue, je vous conseille de vous abstenir, les dealers marchent main dans la main avec la police, qui n’a plus qu’à vous contrôler une fois que vous venez d’acheter.

Même si on vous en proposera à tous les coins de rue.. Les Thaïlandais observent une tolérance zéro en ce qui concerne la consommation de drogue, même celles dites « douces ». Outre les cas très extrêmes dont on entend parler dans les médias, sachez qu’il existe réellement des centaines de touristes anonymes qui se trouvent dans les prisons thaïlandaises depuis des mois, voire des années, pour avoir été arrêtés en possession de drogue. Même quelques grammes d’herbe suffisent à vous faire mettre derrière les barreaux. Notre conseil : passez votre tour !

les Arnaques en Thaïlande

10. Arnaque au mégot

La Thaïlande est un paradis pour les fumeurs, avec des paquets à moins de 2 euros. Mais attention…Vous marchez dans la rue avec une cigarette à la main, 2 minutes plus tard un mec en faux uniforme vous interpelle en disant « no littering ». Il vous accuse d’avoir jeté votre mégot par terre. Seule solution pour échapper à une amende : garder toujours un mégot dans votre poche, sinon arrêtez de fumer !

BONUS : Arnaque aux chaussures

Dans de nombreux magasins, lieux publics, restaurants vous devrez quitter vos chaussures et les laisser dehors pour pouvoir rentrer. Soyez vigilants, on en a vu beaucoup arriver en basket et repartir pieds nus.

LA BOITE À CONSEILS :

Prenez une carte SIM à votre arrivée en Thaïlande cela vous permettra pour environ 10 euros par mois d’avoir internet illimité en 4G pour faire vos recherches, réservations, appeler et surtout avoir Facebook, Instagram et Snapchat AHAH.

Vous vous apercevrez rapidement que pas grand monde parle anglais en Thaïlande, et ceci malgré le fait qu’il s’agisse d’une destination très touristique. Des problèmes de communication peuvent alors survenir, et il serait peut être bon d’apprendre quelques mots de vocabulaire en Thaï avant votre départ.

Faites attention à tous vos paiements par carte bleue dans les petites boutiques ou restaurants, beaucoup d’occidentaux 2 ou 3 semaines après leur retour se sont vu débités d’énormes sommes sur leur compte bancaire.

En cas de problèmes, essayez de vous débrouiller par vous même, car aux vues des circonstances la Police ne vous sera pas d’une grande aide, et que dire de l’ambassade de France… Pour en avoir fait l’expérience à Phuket, une fois dans le commissariat personne pour parler en anglais et enregistrer notre déposition. Des informations de plus en plus concordantes indiquent que des touristes occidentaux en Thaïlande font l’objet de contrôles de police a priori injustifiés, pouvant donner lieu à de fréquents versements de pots-de-vin.

NOTE IMPORTANTE : Oui je suis très critique vis à vis de la Thaïlande dans cet article. Mais il vaut mieux prévenir que guérir. Je tiens à préciser que j’ai aussi (et heureusement), rencontré des gens formidables dans ce pays. Et que globalement j’y ai passé un très bon séjour. J’en parlerai prochainement sur le blog. Stay tuned

One Reply to “Les 10 arnaques en Thaïlande”

  1. l’an dernier j’ai passé 3 semaines en plein dans la fête de l’eau (fête nationale en Avril) c’etait un circuit organisé du 1er jour au dernier, Bangkok, puis direction le nord en bus, jusqu’au triangle d’or, puis retour en train de nuit (supprimé au dernier moment et qu’on a du refaire en bus) sur Bangkok , puis départ pour Phuket, semaine farniente , repos,
    j’avoue avoir été surpris par des hotels magnifiques de vrais palaces, par contre la nourriture répétitive (poulet porc curry coco ) , les temples , les temples …., les plages sales, les odeurs d’égouts qui règnent aux abords des palaces , des rivières qui servent d’égouts à ciel ouvert, sinon des thaïlandais adorables et tjrs souriants .

Laisser un commentaire